Publicité

plus d'infos en lien avec ce spectacle

ChorégrapheJoseph Aka
Opérateur culturelAbissa [France]




danse
Danse | 2006 Djaga : le sacré-fils

Chorégraphie : Joseph Aka

Genre : Danse

Date de sortie : 01|04|2006

Le chorégraphe, dans la poursuite de la quête de soi initiée dans "Naît- Sens", s'intéresse cette fois aux entraves nouées dès l'enfance, que l'adulte défait dans la douleur.
Du cordon ombilical à l'attache culturelle et sociale, au fil du temps, les chaînes se relâchent, se dissolvent et la marionnette vient à la vie.
Un jour on se réveille et on est SOI.
Un jour on bouge seul ses jambes et ses bras, un jour on pense seul, plus léger mais plus dense.
Un jour, l'esprit autrefois enchaîné se déchaîne, et on signe de son âme le contrat qui nous lie à la vie.
Sacré-Homme.
Trouver sa conscience, trouver sa fée bleue.
Cinq danseurs et deux musiciens, soutenus par une scénographe pour les décors vont revisiter le mythe de Pinocchio. Sommes-nous des marionnettes, sommes-nous de bois ? Il y a le premier cri au sortir de la mère, puis un autre, moins audible mais tout aussi douloureux, celui de la rencontre avec SOI.
La Compagnie Joseph Aka met en scène dans un style contemporain sa vision du libre arbitre ; comment être libre de penser et d'agir sans blesser l'autre, comment ne pas se perdre en l'épargnant ? Porté par la gestuelle et l'accompagnement musical, chacun trouvera SA réponse.

ajoutez un avisvotre avis

agenda

professionnels : créez ou modifiez vos fiches sur nos sites

fiche perso, biographie, fiches créations (livres, disques films...), galeries photo, vidéo, mp3, agenda, stages... Gérez vous-mêmes votre présence sur Africultures, Sudplanète, Africiné et Africinfo.
C'est gratuit !
mon espace >

pas encore inscrit >