Publicité

plus d'infos en lien avec cet evenement




représentation > danse
imprimer | retour The dialogue series: III. Dinozord nouvelle création de Faustin Linyekula dans le cadre du festival New Crowned HopeVienne | Autriche | 30|11|2006 > 03|12|2006 www.newcrownedhope.org

Autriche
au Museumsquartier / Halle G / Information Vienne: (+ 43 1) 589 22 22


Once upon a time.
Le clown Kabako s'en allait par les routes des villes et des villages, vendant non pas des rires ou des larmes, mais des bouts de rêve. Sa besace pleine de poèmes, partout il chantait : "Je suis Kabako, c'est moi Kabako, encore Kabako, toujours Kabako, et c'est quand il y a Kabako que Kabako devient Kabako". Alors surgissaient des ruines des champs brûlés l'insouciance des enfants rassasiés et la grâce des belles femmes, la douceur des rois justes.
Il y eut un soir, il y eut un matin, ce fut le premier acte. A l'aube ne restait pourtant des chansons qu'une oraison funèbre - "Kabako est mort de la peste, Vive Kabako !" ; ne restaient des fées que des fragments de visages et de voix : il était une fois Vumi, condamné à mort pour haute trahison. Il était une fois Aimé, Jean-Paul, Akim, Mobutu, Kisangani, République Démocratique du Congo, ex-Zaïre, ex-Congo Belge, ex-Etat Indépendant du Congo. Il était une fois sous la croûte des noms et des lieux familiers l'espérance d'un nouveau conte enchanté.
Chorégraphie : Faustin Linyekula.
Avec : Sammy Baloji (plasticien), Serge Kakudji (contre-ténor), Dinozord, Papy Ebotani, Djodjo Kazadi, Faustin Linyekula (danseurs), Papy Mbwiti (comédien).
En vidéo : Papa Rovinsky, griot multidimensionnel.
Textes : Richard Kabako, Antoine Vumilia Muhindo.
Musique : W. A. Mozart (Requiem, fragments), Chorale Charles Lwanga / Kisangani.
Production : Studios Kabako / Virginie Dupray, assistée de Jean-Louis Mwandika.
Une commande de New Crowned Hope.
Coproduction : New Crowned Hope, Tanzquartier Wien, KVS Theater, Bruxelles.
Les Studios kabako sont soutenus par la DRAC Ile-de-France / Ministère de la culture et de la communication.

ajoutez un avisvotre avis