Publicité pub haut

plus d'infos en lien avec cet article

A lire aussi ...

20|09|2004analyse > littérature / édition
imprimer | retour

Lire Mveng en fête est-il encore possible aujourd'hui ? Anne Cillon Perri

Inscrit dans les programmes officiels de l'enseignement des lettres du Cameroun (classe de première de l'enseignement général), Balafon du poète-prêtre camerounais Engelbert Mveng(1930-1995) est aujourd'hui l'un des recueils camerounais les plus connus. Mais le livre du jésuite insoumis assassiné il y a une dizaine d'années à Yaoundé n'est pas reçu de la même manière au lycée et dans les cercles des poètes. Anne Cillon Perri nous le prouve suffisamment dans ce regard désaccordé qu'il pose sur un livre "trop encombré d'indications bibliques".

A la fin du siècle dernier, deux tempéraments ont marqué la poésie camerounaise d'expression française. Il s'agissait véritablement, comme le dit Fernando d'Alméida, de deux ordres littéraires. D'une part, le courant à surcharge évènementielle, à la trame sociale, et d'autre part, l'odyssée intimiste, la plongée de soif en soif pour dépasser le pathétique et l'agressivité sociale. Ces deux ordres n'ont pas toujours coexisté pacifiquement. Ceux qui, comme Ernest Alima, avaient opté pour une poésie à l'eau de rose1 étaient âprement combattus par des poètes à l'instar de René Philombe et Jean-Pierre Gonda dont l'écriture, particulièrement marxisante était fortement instrumentalisée dans l'optique de la lutte anticolonialiste et l'exaltation de l'idéologie rouge.

Prenant tout le monde de court, le père Mveng intervient pour brouiller les cartes en même temps qu'il salue Moscou par ses "tam-tams de l'amitié", en même temps il salue New York ou il a "semé les rizières de ses tribus depuis les bords Congo et du Niger". Cela s'est appelé après le sommet de Bandoeng, le non-alignement. Mais chez le prêtre jésuite, il y a comme une conjonction souterraine, et de l'Est représenté par Moscou et de l'Ouest représenté par New York par le ciment de l'amour. Et pour cela, il dérangeait un peu. Car, Mveng publie balafon à une époque où il faut choisir nettement son camp entre l'Est et l'Ouest, ou si vous voulez, entre le capitalisme et le communisme. Il dérange encore aujourd'hui non seulement parce que le lecteur de ce siècle ne se reconnaît plus dans cette doctrine manichéenne, mais aussi, parce que le prélat a voulu théologiser la négritude. De sorte qu'on peut parfaitement se demander s'il est encore lisible aujourd'hui. La réponse à cette question m'amènera à situer un tantinet le contexte génésique de Balafon qui est complètement différent de l'environnement actuel.

Les seize poèmes de balafon ont été écrits de 1956 à 1971. Ces deux dates marquent d'une part la composition du poème le plus ancien et, d'autre part, le poème le plus récent. Ce livre à donc été entièrement conçu pendant la période dite de guerre froide. Il est par conséquent difficile de lire Mveng ou de l'enseigner en faisant abstraction du fait que ce livre porte les stigmates de la guerre idéologique entre le bloc de l'Est et le monde capitaliste qui se sont affrontés de manière constante de 1945 à 1989. Aujourd'hui, ces guerres sont dépassées et l'apaisement que joue Mveng ne se comprend plus que si on veut bien replacer ses poèmes dans leur contexte génésique.

Par ailleurs, les quatre premiers poèmes du recueil s'inscrivent dans une logique qui met l'accent sur la couleur de la race. "Kon Fu-tseu" représente le levant jaune par opposition à la nuit de mon visage éthiopique. Roland Roger c'est mon Europe binaire qui marche à droite et regarde à gauche. C'est la race blanche qu'il oppose aux amérindiens représentés par Moteczuma, c'est-à-dire, les rouges. Le quatrième poème salue d'un élan amical toutes les races qu'il compare à la sienne visiblement la meilleure d'après lui. Car il pense que c'est la seule qui soit capable d'aimer les hommes, simplement parce qu'ils sont hommes. Cela peut s'appeler le racisme.

Trop encombré d'indications bibliques, historiques et géographiques, Balafon dissimule mal le fait que c'est un prêtre doublé d'un historien qui y parle. Et d'ailleurs, la préséance qu'il semble accorder à l'histoire antique participe du fait qu'en même temps que balafon, il écrit Les sources grecque et négro-africaines depuis Homère jusqu'à Strabon, un livre qu'il publie à Présence africaine en 1972. Balafon est donc en quelque sorte la version poétisée de ce livre. Il lui ajoute simplement pour les besoins de la cause quelques bons sentiments plus en adéquation avec sa charge sacerdotale, sa camerounité et son origine forestière. C'est sans doute pour cette raison qu'il semble impotable à la jeunesse actuelle confrontée, non plus aux problèmes raciaux, ni à l'antagonisme idéologique, mais aux miasmes d'un monde marqué par les pandémies globalisées, la paix injuste, le jeu des représailles, l'inhibition de l'altérité des peuples du Sud, la brutalité de l'entreprise d'homogénéisation de la planète par des sicaires et plutarques qui composent l'oligarchie octale qui mène le monde par le bout du nez. Il y a aussi les nervis de Davos qui entraînent l'illusion de l'internationalisation de la justice et œuvrent au renforcement de la dictature du capital.

Ainsi donc, dans un monde jeté en pâture aux marchands, quel crédit la jeunesse peut-elle accorder au chant d'espoir de Mveng ? Celui-ci ressemble bien davantage à une désagréable plaisanterie, à moins de convenir qu'il chantait là un monde qui est toujours à venir comme le royaume de Dieu chez les catholiques dont il est un serviteur invétéré.

En outre, dans une Afrique où on se rejette mutuellement au nom de la tribu comme chez les Hutu ou chez les Tutsi ou chez les Dioula en Côte d'Ivoire, on peut parfaitement se demander si c'est bien de notre continent qu'il parle dans sa lettre collective. Dans un contexte où le jazz et le blues n'éveillent plus rien chez les jeunes, dans un contexte où les valeurs culturelles les plus mondialisées semblent être le coca cola, le rap, la drogue, le blues-jeans et le sexe, le vagissement initiatique des tam-tams peut-il valablement constituer une solution pour la paix comme il prétend dans le poème "New York" ?

C'est pour toutes ces raisons et bien d'autres que je me ferrai le plaisir de préciser, si vous m'en donnez l'occasion, que la jeunesse scolaire d'aujourd'hui ne peut plus lire Mveng en fête.



1 Ernest Alima a écrit quelques textes engagés, mais globalement, on ne peut vraiment pas dire qu'il est un poète dont le militantisme est avéré comme chez René Philombe

1 Ernest Alima a écrit quelques textes engagés, mais globalement, on ne peut vraiment pas dire qu'il est un poète dont le militantisme est avéré comme chez René Philombe





ajoutez un avisvotre avis

new-york Publié par motio eunice le 11|03|2014 incrotable Publié par darius el pacha le 17|12|2013 la religion Publié par larry le 18|02|2013 universalité dans l'oeuvre balafon d'engelbert mveng Publié par wountai mourouaka le 12|01|2013 LA FRATERNITE ET L UNITE DANS BALAFON Publié par ETOUNDI ALOYS EL LOVER le 21|10|2012 expose sur l'histoire dans balafon Publié par farnico le 07|02|2012 origine de la discrimination dans mère un titre de l'oeuvre Publié par emmanuel le 22|11|2011 je voudrè avoir le résumé de balafon Publié par mahouve le 13|06|2011 la reconnaissance de l'idee genelale par un titre dans balafon Publié par baikame hermann le 11|03|2011 la fraternité Publié par fonkou michelle stephanie le 28|02|2011 negritude dans balafon Publié par flora richmirla emvoutou le 12|02|2011 amour dans balafon Publié par donfackstephane le 26|01|2011 je voudrais un plan sur la symbolique du voyage dans balafon Publié par nama mathieu achile le 12|12|2010 EXPOSE SUR BALAFON Publié par JOSEPH AVA le 18|11|2010 lettre collective,a mes amis KON-FU-TSEU,ROLAND-ROGER,MOTECZUMA Publié par ondoa ateba raphaêl herve le 14|10|2010 faire un expose Publié par noubi mireille le 25|09|2010 balafon Publié par oum annette le 01|05|2010 balafon de engelbert Mveng Publié par mihia aristide le 03|03|2010 l etude de l oeuvre balafon Publié par kouamen stephane medard le 19|02|2010 la négritude dans balafon Publié le 08|02|2010 au coeur de la poesie. Publié par dannielle orléanne dorsay abah le 26|01|2010 ALLEZ DOUCEMENT Publié par benoîte le 26|01|2010 exposé: la réligion dans l'oeuvre balafon Publié par biti m. bruno le 16|01|2010 je veut le resume de Madame Bovary Publié par ndefotsing marius le 15|01|2010 comment fair une bonne dissetation au probatiore Publié par ndefotsing marius le 15|01|2010 le retour aux sources dans BALAFON Publié par POUTOUGNIGNI ADAMA FRANCIS STEVE AU LYCEE DE TSINGA AU CAMEROUN le 05|01|2010 l humanisme dans BALAFON Publié par kemeta fokou yannick le 05|01|2010 le retour aux sources dans BALAFON Publié par POUTOUGNIGNI ADAMA FRANCIS STEVE le 05|01|2010 BALAFON Publié par FEUKEU MPAMOU FERDINAND le 05|01|2010 LETTRE COLLECTIVE Publié par MELOUNOU MFANA JOSIANE RAISSA le 20|12|2009 l'universalité dans balafon Publié par patrick enf le 04|11|2009 pourquoi mveng emploit-il le sentiment amour dans cette oeuvre? Publié par Essomba Eloundou stive joseph le 03|11|2009 ouverture du MOI dans BALAFON Publié par Claude Eric Owono Zambo le 16|10|2009 lettre collective Publié par aristides le 05|10|2009 l'amitie Publié par aristide le 05|10|2009 theme: l'image de la mere dans balafon Publié le 06|04|2009 la revolte dans balafon Publié le 24|03|2009 LA NEGRITUDE DANS L'OEUVRE BALLAFON Publié le 24|02|2009 la negritude dans l'oeuvre ballafon Publié le 19|02|2009 besoin d'aide Publié le 09|02|2009 expose: la religion dans balafon Publié le 04|02|2009 bonjour tout le monde Publié le 30|01|2009 commentaire de balafon d'Engelbert Mveng Publié le 18|01|2009 l humanisme dans Balafon Publié le 15|12|2008 l humanisme dans Balafon Publié le 15|12|2008 exposé: l'humanisme dans Balafon Publié le 15|12|2008 BALAFON Publié le 16|11|2008 peace Publié le 28|05|2008 MVENG,l'immortel Publié le 16|05|2008 MVENG,l'immortel Publié par Eric Tchouandom le 16|05|2008 L'oecuménique Publié par Adji le 05|05|2008 L'immortel Mveng Publié par Van! le 04|05|2008 de l'humanisme à  l'humanité Publié par ekengue roland roger le 23|04|2008 l'humanisme dans cet oeuvre d' engelbert Publié le 23|03|2008 résumé de BALAFON Publié le 01|03|2008 BALAFON est un guide pour les jeunes ca Publié par DANIELE LAQUINTA NGOUMOU NDZIE le 25|02|2008 compréhension de balafon Publié le 23|02|2008 mveng Publié par crescence jocelyne le 21|02|2008 Expose (humanisme) plan Publié par adamu le 16|02|2008 besoin d aide Publié par liliane le 15|02|2008 l'humanisme dans Balafon Publié le 12|02|2008 l'humanisme dans Balafon Publié par tayou le 12|02|2008 besoin d'aide Publié par njilem le 01|02|2008 tout sur l'oeuvre balafon Publié par ibi adams le 06|01|2008 recherche Publié le 11|12|2007 l'afrique dans l'oeuvre balafon Publié par mva le 19|11|2007 demande Publié par sohna le 03|11|2007 Provocation ou ignorance ? Publié par Julien Ndongo le 14|07|2007 gloire a engelbert mveng Publié par reine le 04|04|2007 Merci de me répondre Publié par Simone Olive le 02|04|2007 Le poème "A Roland Roger" Publié par Edgard ABESSO ZAMBO le 17|03|2007 resumé Publié par mba le 14|03|2007 resumé Publié le 14|03|2007 resumé Publié par mba le 14|03|2007 balafon Publié le 10|03|2007 analyse linguistique de Balafon Publié par hildegarde le 28|02|2007 besoin d'aide Publié par benedict le 20|02|2007 Actualite dans l oeuvre balafon Publié le 17|01|2007 Actualite dans l oeuvre balafon Publié par SELLE SALLY le 17|01|2007 Edgard ABESSO:Structure deBalafon Publié par Edgard ABESSO ZAMBO le 14|12|2006 BALAFON: L'oeuvre et l'actualité Publié par Edgard ABESSO ZAMBO le 14|12|2006 Structure et compréhension de BALAFON Publié le 08|12|2006 Recherche sur Engelbert Mveng Publié par Tchakoute le 24|11|2006 la peregrination de mveng dans balafon Publié le 05|11|2005