Publicité

plus d'infos en lien avec ce livre

articles





cinéma/tv
essai | avril 2005 Images et démocratie. Les Congolais face au cinéma et à l'audiovisuel.

Pays de l'auteur : Belgique

Edition : Afrika Filmfestival Leuven

Pays d'édition : Belgique

Genre : essai

Prix : 40.00 EUR

Nombre de pages : 488

Parution : avril 2005

Les Congolais face au cinéma et à l'audiovisuel. Une histoire politico-culturelle du Congo des Belges jusqu'à la République Démocratique du Congo (1896-2006)

Les Congolais ont une histoire et une culture cinématographique et audiovisuelle fascinante. Dès la naissance du cinéma, ils ont été confrontés à cette invention qui était à la fois un art et un instrument de propagande. La politique du gouvernement colonial, dans un premier temps, puis celle du président Mobutu, n'a pas facilité l'accès "libre" au cinéma, qu'il s'agisse de réaliser des films ou de les voir. Le cinéma et la télévision ont été conçus et censurés par les coloniaux et le dictateur Mobutu pour soutenir ou illustrer leur pouvoir. Après la chute de Mobutu, la libéralisation des médias a provoqué un foisonnement d'initiatives privées, dont celles de la société civile. Le livre du Dr Guido Convents propose un regard sur les différents acteurs de la culture audiovisuelle congolaise, au Congo ou à l'étranger : le gouvernement, le public, les réalisateurs, les exploitants et les comédiens. Il s'interroge sur les relations qu'entretiennent les Congolais avec les images animées et constate que l'imaginaire de ce pays a été fortement imprégné de cinéma. Cet ouvrage met en évidence le fait que depuis les années cinquante, les Congolais sont conscients qu'une production audiovisuelle libre et artistique est essentielle pour le développement démocratique de leur pays.

Table de matières

Remerciements
Table de matières
Avant-propos
Introduction

Première partie. L'époque coloniale
Note introductive :

Chapitre 1. Les débuts
Les premières années du cinéma en Afrique Centrale
La ségrégation et le cinéma au Congo (1936)
Les salles commerciales destinées au public européen
Les salles commerciales destinées au public congolais
Le cinéma mobile pour les Congolais

Chapitre 2. La politique cinématographique du gouvernement général
L'intervention des Américains
La constitution d'une filmothèque pour les Congolais
Des stocks de vieux films
L'affaire des dessins animés
Films tournés en Afrique
Congofilms : la production des films pour les Congolais par le Service de l'information
Alors, comment faire des films pour les Congolais ?
Les premiers films éducatifs réalisés au Congo pour Congolais
Document : Cinéma mobile dans les territoires Lubero-Beni Eupuli et dans les centres de missions Beni, Musienene, Mulo, Bingi, Biambwe, Mambasa (ca. 1947-1948)

Chapitre 3. La production du Service de l'information entre les mains d'un abbé
L'arrivée du cinéaste-amateur Cornil et ses premières productions
Critique des films congolais de l'abbé Cornil : en Belgique et au Congo
Des courts métrages de fiction simples pour les Congolais. (1950-1952)
Document : Les nouvelles aventures de Sikitu
L'Unesco, un grand admirateur des films coloniaux pour Congolais
Onze longs métrages coloniaux de fiction par et pour des Congolais 1954-1957
Défaire le mariage traditionnel congolais et promouvoir le mariage européen
Cornil, serviteur de l'Église catholique et de l'administration coloniale
Discipliner et uniformiser les Congolais : la force publique et les scouts
Des courts métrages "éducatifs", pour le "bien-être" des Congolais
La bataille contre l'exode rural : l'avenir du Congo se trouve dans les champs
Coloniser et civiliser la femme congolaise
Le Centrexaf : une firme de distribution privée réservée aux Congolais

Chapitre 4. Les missionnaires : un cinéma enraciné ?
La construction d'une infrastructure uniformisée de l'exploitation des films
Un petit Hollywood africain chrétien
Évangéliser avec des mélodrames, des dessins animés, des comédies et des actualités
La constitution d'un dépôt de films

Chapitre 5. Les premières tentatives des Congolais de réaliser leurs propres films
Le Ciné-club congolais à Léopoldville et le premier film congolais : La leçon de cinéma
Albert Mongita, peintre, acteur et cinéaste
Antoine Bumba Moaso, militaire, acteur et cinéaste
Mboka Ya Mosala Mingi

Chapitre 6. Les spectateurs congolais sous influence
Le succès des westerns auprès des jeunes des cités
La réaction des évolués contre les "cow boys"
Les "Copperbelt cow boys"
La commission de censure "pour les indigènes par des indigènes"
Le Ciné Forum Baudouin

Chapitre 7. Les premiers comédiens congolais
Des Congolais arrivent à l'écran
Des comédiens congolais dans des films pour Européens
Une carrière d'acteur en Espagne de Franco : Joseph Mopila,
Les premiers comédiens Congolais à Cannes : Joseph Lifela et Pétronille Ababataki
Des comédiens congolais pour des films destinés aux indigènes
Le premier mélodrame avec Rosine Lukula, Emmanuel Lubalu et Raymond Okombé
Marie-Jeanne Tembwa, Fidèle Nkazu, Constatin Djunga et André Malanda
Jean Bolumba, Maria Bongale et Marie Eanga
Kasongo-Biembe, le Hardy congolais

Deuxième partie. Le Congo indépendant
Note introductive

Chapitre 1. La dégradation des structures coloniales
Les salles de cinéma accessibles à tous les Congolais
Document : Ciné Bingo, dépotoir des fumeurs de chanvre
Un nouveau cinéma missionnaire pour servir les Congolais
Des diapositives aux programmes éducatifs et religieux de télévision
La reconnaissance par les missionnaires du cinéma africain

Chapitre 2. Mboka na ngai : la zaïrianisation
Les spectateurs congolais-zaïrois
L'intérêt pour le cinéma africain et le cinéma afro-américain
Un festival du cinéma "congolais" : le festival Ciné-Rétro
Le cinéma et la politique étrangère
Les évêques et leur média face au mouvement de l'authenticité et la zaïrianisation

Chapitre 3. Le cinéma congolaise-zaïroise
Konga Yo : le premier film "congolais" à Cannes
Document : Konga Yo
Les actualités cinématographiques : du Belgavox au Congovox et au Africavox.
Le cinéma africain-zaïrois authentique
Ndoma Lwele Mafuta Nlanza
Pour une infidélité
Roger Kwami Mambu Nzinga
Victor Matondo
L'état de santé fébrile du cinéma zaïrois et le rôle de Roger Kwami
La vie est belle, de Mweze Ngangura : le film congolais qui conquit le monde
"Congo ! Quel Cinéma", ou l'absence d'une production cinématographique congolaise.

Chapitre 4 La production de la télévision congolaise/Zaïroise
Les premières années de la télévision
Des documentaires de propagande et de l'éducation
La ciné-production et la télévision
Fiction congolaise à la télévision : le théâtre filmé

Chapitre 5. La libéralisation des médias : Du théâtre filmé, des films nigérians et des vidéo-clips
La télévision de la libéralisation
Les années d'or du théâtre populaire filmé et les chaînes de télévision
Des productions nigérianes, des églises et des enfants-sorciers
Des vidéos pour le divertissement et pour l'éducation
Un appel pour des productions audiovisuelles de qualité.

Chapitre 6. Le cinéma congolais : La génération des années cinquante
Mweze Dieudonné Ngangura, le pont entre le passé et le présent
Jean Michel Kibushi - le cinéma d'animation congolais
Balufu Bakupa-Kanyinda, le cinéaste rebelle
Raoul Peck, un cinéaste congolais d'adoption
Les acteurs cinéastes : Nzita-Joseph Kumbela ; Zeka Laplaine et Richard Nawezi,

Chapitre 7. La nouvelle génération de cinéastes congolais
Du théâtre filmé au cinéma.
Intérkêt pour le cinéma africain
La génération de l'animation culturelle audiovisuelle
La révolution digitale se manifeste au Congo et dans le diaspora.
Au Congo
Guy Kabeya Muya, animateur de cinéma
Bungu-O-Manga'Six, comédien cinéaste
Osvalde Lewat-Hallade, cinéaste camerounaise résidente au Congo
Benjamin Nsimba Munzambi, balançante entre le théâtre et le cinéma
Dans la diaspora
Monique Phoba : entre la Belgique, le Congo et le Bénin
Djo Tunda Wa Munga, de la fiction au documentaire
Guy Bomanyama-Zandu : entre Bruxelles et Kinshasa
Makela Luyeye Pululu : un Congolais cinéaste en Afrique du Sud
Adamo Kiangebeni : le cinéaste du social
Kensika Monshengwo : acteur-cinéaste défenseur du multiculturalisme en Irlande
Petna Ndaliko Katondolo : un cinéaste choréographe-expérimental
Claude Haffner, de la théorie au pratique du cinéma
Tatiana Assily : une comédienne-réalisatrice

Chapitre 8. Des comédiens congolais
Des comédiens congolais du cinéma existent…dans la diaspora
Des carrières internationales : Dieudonné Kabongo Bashila et Mukunda Kashala

Épilogue
Bibliographie : Archives & Publications
Filmographie
Index des noms cités

Le livre a 488 pages, 200 photos, 20 pages de bibliographies, filmographie, index et 500 notes.

Où le trouver ?
Le livre peut être commandé au
Afrika Filmfestival (asbl Film en Cultuurpromotie)
Leuvensebaan 323
3220 Holsbeek - Belgique
prix : 40 € (frais de port inclus)
en mentionnant : 'Images et démocratie'
à verser sur le compte 001-2949740-46
BIC GEBABEBB /IBAN BE33 0012 9497 4046

Aussi en librairies

Louvain
Librairie Peeters
Bondgenotenlaan 153 - 3000 Leuven
Tel: +32-16-23.51.70
boekhandelpeeters@pophost.eune

Bruxelles
Librairie Tropismes
Galerie des Princes 11 – 1000 Bruxelles
T.: 02 512 88 52
info@tropismes.com
www.tropismes.be

Librairie Panafrica
31 Rue Jules Bouillon - 1050 Bruxelles
Omba Nzema - 0472 930 643
panafrica.xl@gmail.com

Paris
- Présence Africaine
- Médiatèques des Trois Mondes(coordonnées sur le site d'Africultures via le carnet d'adresses professionnel).

ajoutez un avisvotre avis

aussi fille du general bumba Publié le 17|07|2008 la vie du general bumba Publié par dana bumba le 10|12|2006

agenda